Les capteurs de mise à distance électronique peuvent être utilisés comme outil de médiation.

Les avantages d'une solution tout-en-un, multi-usages.

Nous avons toujours présenté les capteurs de la gamme mxD comme des outils de mise à distance électronique pour protéger les objets, œuvres et accès, du vol et du vandalisme.

Il existe une autre possibilité : les utiliser pour la médiation.

Le principe de fonctionnement de ces capteurs est simple : le rayon laser mesure le temps qu'il met, appelé "temps de vol", pour parcourir la distance entre eux et l'objet ou la zone à protéger.
Si ce "temps de vol" est modifié, ils déclenchent une alerte locale ou déportée.

Imaginons maintenant que nous voulons déclencher autre chose qu'une alerte…Le capteur devient alors un outil discret d'interaction avec les visiteurs ! Il pourra déclencher le démarrage d'une vidéo, d'un son, d'un éclairage dans la même pièce ou même dans une autre.

Une infinité de scénarios devient alors possible !

Par ailleurs, comme vous avez l'historique des déclenchements du capteur, vous saurez mesurer le succès de votre parcours de visite.

Le tout-en-un prend alors tout son sens.
Si dans le cadre d'une première exposition temporaire vous avez besoin de protéger une œuvre, le même détecteur pourra servir ensuite comme outil de médiation pour une autre exposition !

La gamme EDITAG Arts de mise à distance électronique peut également être utilisée comme outil d'interaction avec le visiteur.

L'équipe EDITAG Arts vous accompagne tout au long de ces différents projets grâce à son offre "as-a-service",

 plus besoin de vous préoccuper du paramétrage entre deux expositions, nous le faisons pour vous !